Gonzalo Rubalcaba

Il a joué avec les plus grands : Chick Corea, Herbie Hancock, Chuco Valdez, Ron Carter, Giovanni Hidalgo et Al DiMéola. Révélé par son ami Dizzy Gillespie, Gonzalo Rubalcaba fait partie de ces immenses pianistes de jazz à qui rien n’y personne ne peut résister. Surdoué du clavier et du contretemps, il s’est inspiré de ses illustres prédécesseurs avant d’inspirer à son tour les jeunes pousses du jazz international.

A moins de 50 ans, le cubain se met à nu dans des concerts en solo relevés d’afro-jazz, oscillant entre l’héritage musical de La Havane, le jazz des années 40 à 70 et certains thèmes classiques ! Depuis sa signature chez Blue Note aux Etats-Unis, il a enregistré une quinzaine d’albums pour ce label mythique.

Artiste généreux et pianiste énergique, il est également poète à ses heures : « Nous devons écrire un livre où chaque chapitre veut dire fraternité. loyauté et confrontation avec la tradition. Nouveaux sons, nouvelles couleurs, nouveaux espaces pour l’imagination. Et alors nous comprenons que la mer, la musique, l’homme, un baiser, sont tous ensemble une seule chose : la grâce ».

EasyFreeAds Blog News Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google Yahoo Buzz StumbleUpon